Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 12:50

Publié le 11/12/2012 sur dici.fm "Un excès de vitesse dans le département coûte trois fois moins cher que de nourrir un chat errant ! Vous risquez 450 euros d'amende si vous nourrissez la petite bête à moustaches à l'état sauvage. C'est la municipalité de Gap qui l'a rappelé dans un communiqué, le 10 décembre 2012. "La réglementation sanitaire départementale interdit de nourrir les animaux sauvages pour ne pas favoriser leur regroupement et garantir la salubrité publique". Elle vise aussi bien les félins que les pigeons. La ville de Gap annonce qu'elle sera vigilante sur les entorses à ce règlement, notamment dans le quartier des marroniers au sud de Gap où les chats prolifèrent en particulier à côté du Mc Donald. Comme on pouvait s'y attendre, les défenseurs des animaux sont vent debout depuis que ce communiqué a été publié."

 

Les réactions attendues

 

Les souris dansent à Gap...

 

Une pétition est créée sur le site lapetition.be, le 13/12/12. Le 16 décembre, un membre de Facebook s'insurge et annonce soutenir "massivement" cette pétition. Sur le site MesOpinions.com, une autre pétition voit le jour neuf jours après la publication de ce communiqué, à l'attention du conseil municipal de la mairie de la ville de Gap : "Messieurs,

Nous demandons le retrait immédiat de l'arrêté municipal de Monsieur Roger DIDIER, Maire de la ville de Gap, par lequel il pénalise d'une amende de 450 euros, toute personne venant nourrir un chat en détresse.

Cette décision n'est pas conforme à la Déclaration Universelle des Droits de l'Animal, et va à l'encontre de la plus élémentaire éthique.

Point n'est besoin, en effet, d'avoir beaucoup de cœur et de compassion pour comprendre la détresse de ces pauvres chats, toujours traqués, persécutés bien souvent, et en quête de la moindre nourriture pour essayer de survivre par tous les temps, bravant tous les dangers...

C'est les condamner cruellement à mourir de faim que de maintenir cet arrêté .

D'autre part, il est à souligner que les chats ne sont pas des animaux que l'on pourrait classer de "nuisibles" compte tenu de leur contribution à l'éradication des rongeurs indésirables qui pullulent dans nos villes:

"La Grande Peste" du Moyen-Age ( 1347-1351) est survenue à la suite de l'extermination des chats libres par Philippe VI qui détestait ces derniers !!!

Le retrait de cet arrêté est donc impératif.

Sincères salutations.

Les signataires de cette pétition" (à ces mots est jointe une vidéo rendant hommage aux chats des rues.)

 

Par la suite furent publiées les explications du maire de Gap (le 21/12/2012 sur dici.fm) : "Roger Didier exprime son étonnement de découvrir dans la presse qu’il aurait « signé » un arrêté qui consiste à punir d’une amende de 450 euros les personnes souhaitant nourrir les chats errants. Dans un communiqué de presse, le maire de Gap explique que cette information est "inexacte puisque la lutte contre la prolifération incontrôlée des animaux errants ou sauvages et les risques sanitaires qui l’accompagnent relève du Code de la Santé Publique et s’applique dans le cadre du « règlement sanitaire départemental », mis en œuvre par le Préfet".

 

Et Roger Didier d'expliquer qu'il "n'est pas dans les usages du service municipal Hygiène et Santé et de la Police Municipale d’initier et de conduire des campagnes massives de répression pour ce type d’infraction.

En toute circonstance, la Politique Municipale privilégie l’information, le dialogue et la concertation. C’est dans ce cadre là que la ville a souhaité rappeler à la population l’existence de ce règlement sanitaire départemental. Le but était d’attirer l’attention sur le fait que certaines pratiques au départ généreuses consistant à nourrir des chats errants pouvaient faire courir des risques pour la santé publique et la tranquillité de nos concitoyens.

En effet, ces pratiques favorisent les regroupements et la reproduction de ces animaux, mais également d’autres espèces comme les rats, constat avéré actuellement dans le quartier des Marronniers"."

 

Le maire de Gap préfère les souris...


Cependant cette déclaration ne calme pas du tout les défenseurs animaliers, les pétitions continuant de rassembler des signataires (déjà plus de 11 500 sur mesopinions.com à cette heure). Leur cause est juste : pourquoi ne pas se contenter de stériliser ces chats errants, au lieu de les laisser mourir de faim ? Et ce ne sont pas les moyens qui manquent...

 

En savoir plus

→ la déclaration universelle des droits de l'animal sur mon blog / en pdf

→ le site officiel de la ville de Gap

Partager cet article

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

ramette 04/01/2013 15:59


Justement je nourris un chat de je ne sais qui,meme s'il ne s'accorde avec le mien,mais je suis incapable de laisser une bete sans nourriture.Bonne Année!

lemenuisiart 04/01/2013 05:50


Très bonne année à toi mais pas cette idiot de maire , il préfère les souris , c'est une honte


A bientôt

Delphina 04/01/2013 13:46



Très bonne année également, et merci pour ta fidélité en 2012, en espérant que cela continuera !


Animalement



INTERNATIONAL

  

English English español Italiano deutsch العربية

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE