Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 13:43

Le chat manul ou de Pallas est un gros chat, sauvage, à la fourrure étrange...

Le chat de Pallas, également appelé manul (Felis manul) est un chat sauvage d’Asie. Le chat de Pallas est une curiosité parmi les félins car ses pupilles sont rondes et non verticales. Il possède d’autres caractéristiques qui le différencient nettement des autres chats sauvages.

Ce petit chat sauvage mesure jusqu’à 65 cm de long pour un poids de 3 à 4,5 kg. Il possède une petite tête large, des oreilles rondes et de grands yeux à la pupille bien ronde.
Son long pelage peut être gris ou roux avec des taches plus sombres et des barres verticales. Le ventre est noir.

L’hiver, sa robe est plus grise afin de mieux se fondre dans son environnement.

Contrairement aux autres chats sauvages, c’est un très mauvais coureur. De plus, il jappe comme un chien.

Le chat de Pallas vit au-dessus de 4 000 m d’altitude, où sa fourrure extrêmement épaisse le protège du froid.

Son aire de répartition comprend les prairies et les steppes montagneuses d’Asie centrale : Chine, Russie et Mongolie principalement.

Ce chat est très utile pour réguler les populations de rongeurs qui sont vecteurs de maladies et les populations de pikas.
Il se nourrit également d’alouettes, de gangas et de lagopèdes.

Son activité est principalement crépusculaire, bien qu'il puisse être actif à tout moment. Il vit en solitaire sauf au moment de la reproduction. La journée, il se repose dans des cavernes, des rochers, des crevasses ou dans les tanières d'autres animaux.

Les mâles, territoriaux, n’hésitent pas à se battre pour pouvoir s’accoupler. Après une gestation d'environ 60 jours, la femelle met au monde 5 à 6 petits.

Il existe trois sous-espèces :

-Felis manul ferruginea : Iran, Arménie, Kazakhstan, Kirghizstan, Turkménistan, Ouzbékistan, Afghanistan, Pakistan

-Felis manul manul: Mongolie, Russie, Chine orientale

-Felis manul nigripecta: Cachemire, Népal, Tibet

    Les trappeurs l’ont éliminé des grandes parties de son aire de répartition originelle. Il était chassé pour sa fourrure.

Aujourd’hui, l’espèce est protégée dans de nombreuses zones. Cependant, le braconnage subsiste.
De plus, il est menacé par la volonté des populations d’éradiquer de plusieurs régions de Russie et de Chine sa principale proie : le pika.

L’empoisonnement des rongeurs provoque un important taux de mortalité chez les manuls.

Ce chat sauvage est difficile à élever en captivité car très sensible aux infections qu’il ne connaît pas dans son habitat naturel aux températures extrêmes.

Certaines réserves accueillent une partie des populations de manuls que ce soit en Chine ou en Russie.
Seule la Mongolie continue à autoriser la chasse.

C’est d’ailleurs en Mongolie que l’on trouve les plus fortes populations. Il vit également sur le plateau tibétain.
Il est devenu très rare en Afghanistan, au Pakistan, en Inde, et en  Iran. Autrefois, répandu autour de la mer de Caspienne, il en est aujourd’hui pratiquement absent.

Le chat de Pallas est classé comme espèce quasi menacée par l’UICN. Cela signifie que si rien n’est fait pour protéger son habitat, l’espèce sera classée comme Vulnérable.
Il existe alors un risque élevé d’extinction à plus ou moins long terme.

 

Source : Terra Nova.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

">

INTERNATIONAL

 

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

 

rubgrandsdossiers

rubliens

NOS PARTENAIRES

code ami : 10%refersionpurepaw

 

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE