Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:33

ARCHIVE | Article d'Edouard Della Santa publié dans le Journal de Genève et daté du 8 octobre 1960 :

archives-coelacanthe.png

Source : Letemps.ch

 

RETOUR AU PRESENT

L’étude du génome de ce gros poisson mystérieux, en partie réalisée à Lyon, permet d’en savoir plus sur un maillon de l’évolution.

[radio-canada.ca - 18/04/2013]


"Des scientifiques de 40 instituts de recherche de 12 pays ont participé au séquençage du génome du coelacanthe africain, une percée qui permet de mieux cerner l'émergence des vertébrés terrestres, y compris les humains.

Le détail de ces travaux est également publié dans la revue Nature.

Ce poisson à nageoires charnues phylogénétiquement proche des mammifères terrestres est un véritable fossile vivant.

Il serait en fait l'un des derniers ancêtres aquatiques du groupe des tétrapodes (les vertébrés avec deux paires de membres et à respiration pulmonaire, y compris les amphibiens, les oiseaux, les reptiles et les mammifères, dont l'homme).

La séquence de son génome va apporter des informations nouvelles sur leur évolution et leur transition évolutive entre milieu aquatique et colonisation du milieu terrestre par les vertébrés voici quelque 365 millions d'années.

Les premières analyses génétiques confirment ce que les scientifiques pensaient : les gènes de ce très vieux poisson évoluent plus lentement que ceux de tous les autres poissons et vertébrés terrestres. Il a d'ailleurs très peu évolué au niveau morphologique lors des derniers 300 millions d'années.

Les chercheurs font l'hypothèse que les coelacanthes n'ont peut-être pas besoin d'évoluer, vivant à des profondeurs où peu de choses ont changé depuis des millénaires.

 

 

La science croyait que le coelacanthe avait disparu de la surface terrestre, jusqu'à ce qu'un pêcheur sud-africain remonte un spécimen dans ses filets en 1938. L'événement est considéré comme l'une des plus grandes découvertes zoologiques du XXe siècle. Il a fallu attendre presque 15 ans avant qu'un autre spécimen soit pêché. Depuis, seulement 309 individus ont été découverts.

Deux espèces de ce poisson ont été observées de nos jours : le coelacanthe africain Latimeria chalumnae et le coelacanthe indonésien Latimeria menadoensis.

En outre, les chercheurs ont repéré plusieurs grandes régions génétiques qui peuvent avoir joué un rôle dans la formation des éléments innovants des tétrapodes, comme les membres, doigts et orteils, ainsi que le placenta.

 

Les chercheurs ont aussi découvert, avec surprise, que le génome du coelacanthe contient environ 25 % d'éléments transposables. Ces éléments sont des séquences d'ADN mobiles et répétées qui peuvent induire des mutations. Ils sont considérés comme des moteurs puissants de l'évolution et de la biodiversité.

En fait, les analyses démontrent que le coelacanthe contient plus de familles différentes d'éléments transposables que les oiseaux et les mammifères. Ainsi, ce dernier ne peut être considéré comme inerte au niveau évolutif malgré l'apparente absence de changements morphologiques majeurs pendant l'évolution. Cette observation remet donc en question l'impact des éléments transposables sur l'évolution morphologique du coelacanthe.

Le séquençage du génome de la seconde espèce connue de coelacanthe, le coelacanthe indonésien, permettra peut-être d'affiner la compréhension de l'évolution des gènes et des éléments transposables dans son génome."

Partager cet article

Repost 0
Publié par Delphina - dans Sciences
commenter cet article

commentaires

cage à oiseaux 23/04/2013 23:55


Qui aurait cru qu'un simple poisson pas très beau puisse être autant important ? 50 millions d'années, c'est pas si énorme que cela, quand on sait que les fourmis sont bien plus vieilles ! :)

">

INTERNATIONAL

 

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

 

rubgrandsdossiers

rubliens

NOS PARTENAIRES

code ami : 10%refersionpurepaw

 

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE