Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 13:41

Excellent grimpeur, le mouflon vient de Corse. Il a été introduit avec succès dans les Alpes, les Pyrénées, et le Massif central. Ses grandes cornes en spirale permettent aux mâles de s'affronter dans des duels acharnés : après s'être éloignés de quelques mètres, ils se ruent l'un sur l'autre la tête en avant. Le bruit du choc peut être entendu jusqu'à un kilomètre de distance.

http://img.nundafoto.net/-/data/gallery/photos/23/3/423l-mouflon-d-amerique-ovis-canadensis.jpg

Le régime alimentaire du mouflon méditerranéen se caractérise par son éclectisme et son extrême faculté d’adaptation. L’éventail des plantes utilisables par cet animal est impressionnant puisqu’il recouvre des centaines d’espèces appartenant à tous les embranchements du règne végétal : phanérogames, fougères, champignons, mousses et lichens.
Ce sont cependant les plantes herbacées, les feuilles d’arbustes et de buissons qui forment le fond de son alimentation dans la plupart des régions. Mais les proportions des différents types de plantes consommées varient considérablement suivant les saisons, le besoin de nourriture fraîche déterminant les préférences alimentaires saisonnières. Le nombre d’espèces consommées peut être élevé mais le nombre de celles qui constituent son régime de base est infiniment plus restreint.

Son régime alimentaire dépend aussi des conditions bioclimatiques locales. Ainsi, d’autres végétaux tels que les feuilles et les jeunes pousses d’arbres, feuillus et conifères, les fruits (baies, glands, faines, châtaignes) ou encore les écorces, les mousses et les lichens, peuvent jouer un rôle important à certaines saisons voire toute l’année. Mais, le plus souvent, ces aliments ne sont utilisés qu’aux périodes où les feuilles d’arbustes et les plantes herbacées font défaut, particulièrement en hiver et au printemps dans les biotopes où l’enneigement est abondant et durable. C’est aussi dans ce type de biotopes que les mouflons s’attaquent aux rameaux et aux jeunes pousses de conifères, alors qu’ils éprouvent généralement peu d’attirance pour ces espèces, mais ils occasionnent rarement des dégâts importants aux peuplements comparativement à d’autres ongulés.


 

 

Le mouflon satisfait ses besoins en eau, en majeure partie, par l’absorption de végétaux frais et, dans une moindre mesure, en s’abreuvant. Cependant ses besoins en eau de boisson peuvent varier sensiblement suivant les conditions climatiques locales et les saisons, en fonction de l’état de dessiccation de la végétation.

Comme la plupart des ongulés, les mouflons sont friands de sel, particulièrement les femelles en lactation.

 

Actif toute l’année, son domaine vital s’étend sur quelques centaines d’hectares et comprend plusieurs domaines saisonniers, recouvrants ou distincts et alors plus ou moins éloignés (parfois séparés de plusieurs kilomètres). En été, il recherche la fraîcheur (parties hautes de son habitat, pentes au nord ou pourvues d’abris rocheux, de ravins ombragés ou de végétation dense). En automne, il descend vers les parties médianes. En hiver, la neige ne lui convenant pas, il occupe les pentes d’exposition sud ou les fonds de vallées. Au printemps, il regagne les secteurs les plus élevés en suivant apparemment la repousse de la végétation.


 http://www.dinosoria.com/mammifere/mouflon-canada-3.jpg

 

Il consacre une grande partie de la période diurne à s’alimenter (ses possibles activités nocturnes, notamment en été, sont méconnues). Le reste de la journée est consacré au repos et à la rumination, aux déplacements, aux relations sociales... Pendant le rut, les mâles adultes s’alimentent de façon très irrégulière et se déplacent beaucoup, alors que les femelles modifient peu leur rythme d’activité.

 

C’est un animal sociable. Le groupe matriarcal (la femelle, son agneau et son jeune de l’année précédente) est la structure sociale la plus stable. Il vit en groupes dont la taille et la composition varient en fonction des saisons. C’est à l’époque du rut, qu’il est le plus grégaire. Il vit alors en groupes mixtes : groupes matriarcaux instables et mâles d’âges divers qui se déplacent de groupe en groupe ; ce grégarisme est renforcé par le manteau neigeux. Dès la fin du rut, les groupes matriarcaux vivent séparés des groupes de mâles. Puis, à l’époque des naissances, les femelles adultes s’isolent pour mettre bas, laissant leurs jeunes avec d’autres femelles. Ensuite, les groupes matriarcaux se reforment toujours séparés des mâles, qui ne les rejoindront qu’à l’approche du rut suivant.

 

 Reproduction et Survie

 

  • Maturité sexuelle : un an et demi chez mâles et femelles ; très rarement dès la première année chez les femelles.
  • Rut : une fois par an, il dure 2 mois environ sur une période variable (octobre-novembre) suivant les populations ; le mâle est polygame.
  • Durée de la gestation : environ 5 mois.
  • Naissances : un seul agneau par femelle ; les naissances, groupées sur une durée variable ont lieu une fois par an à une période variable (mi-mars à fin avril) suivant les populations.
  • Les mises bas ont lieu dans des sites abrités (arbres morts, broussailles, blocs de rochers...) ; l’agneau se déplace avec sa mère dès ses premières heures de vie.
  • Allaitement actif : 2 à 3 mois et plus.
  • Survie : en conditions favorables et normales, la survie annuelle est élevée dans toutes les classes d’âge et de sexe.

Le mouflon méditerranéen a été introduit avec succès en France continentale et dans d’autres pays d’Europe notamment en Autriche, Tchécoslovaquie, Allemagne, Hongrie, Hollande, Italie, Suisse, U.R.S.S., Pologne, Roumanie, Yougoslavie, Espagne, Danemark, Finlande et Luxembourg. Des animaux de même origine ont pu s’acclimater en divers points des Etats-Unis (Texas, Californie, îles Hawaï) et dans l’archipel des Kerguelen. On dénombrait, en 1968, 32 000 mouflons d’origine corse ou sarde, dont les deux tiers en Europe et à l’Ouest de l’Oural et un tiers dans le nouveau monde.

Source : Oncfs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chats et Chiens / Annie - Jodele 01/03/2012 00:50


Doit être un sacré moment, une rencontre avec un mouflon !...


Amitiés

Delphina 01/03/2012 11:27



Je n'aimerais pas tenter !


Amicalement



">

INTERNATIONAL

 

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

 

rubgrandsdossiers

rubliens

NOS PARTENAIRES

code ami : 10%refersionpurepaw

 

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE