Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 16:12

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences… En salles dès le 31 octobre.

 

Victor Frankenstein, savant fou, s’était entrainé lorsqu’il était enfant sur un chien avant, quelques années plus tard, de chercher à mettre au point sa fameuse créature. C’est de cette histoire que s’inspire le dernier film d’animation en 3D et en noir et blanc de Tim Burton (Batman, Edward aux mains d'argent et Alice au pays des merveilles) intitulé Frankenweenie.

 


 

Un réalisateur passionné par les films d’horreur et... par son chien

En 1984, Tim Burton espérait déjà faire de Frankenweenie un long métrage. Mais des raisons de budget ont réduit ce projet à un court métrage. Un travail réalisé pour les studios Disney.

 

Tim Burton est passionné de films d’horreur. « A l’origine, je voulais faire Frankenweenie parce qu'étant jeune j’étais fan de films d’horreur. Mais c’est également lié à la relation que j’ai moi-même eue avec un chien lorsque j’étais petit. C’est une relation particulière dans une vie, très forte, très affective. Évidemment, les chiens ne vivent pas aussi longtemps que les humains et par conséquent, on vit forcément la fin de ce lien. Cela, combiné à l’histoire de Frankenstein, m’a semblé être un bon sujet, une sorte de souvenir très personnel. »

 

 

 

« Le film est effrayant mais poétique, à la fois gore et émouvant », indique une dépêche de l’agence Sipa. « L’apparition d'animaux monstrueux en fin de film - une tortue géante genre Godzilla, un hamster-momie, un chat-vampire, un rat-garou, des créatures des mers - est un hommage au cinéma d'horreur des années 50-60. »

 

« L'atmosphère du film (entre noir et gris foncé) pourra dérouter les jeunes enfants », explique encore cette dépêche. « Mais il porte en lui quelques leçons de morale : la tolérance à l'égard de ceux qui sont différents, le sens de l'amitié et de la fidélité, la foi dans le progrès bien maîtrisé et rationnel. Et pour la petite histoire, 200 figurines de silicone ou de latex ont été construites pour le film, dont 18 Victor et 15 Sparky. »

 

A noter enfin que ce film est le premier depuis Big Fish où Johnny Deep n’apparaît pas.

Source : Allociné & SantéVet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mutuelle chien pas cher 08/11/2012 18:06


apparemment ce film est une sorte d'autobiographie consacrée à l'enfance de tim burton et son chien


 


Gislaine

INTERNATIONAL

  

English English español Italiano deutsch العربية

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE