Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:14

En digne successeur des grands maîtres de la bande dessinée animalière, Michel Plessix achève en beauté une odyssée librement inspirée des petits personnages du romancier britannique Kenneth Grahame. Un périple enchanteur au cœur de l’Afrique du nord que l’auteur aime tant.

 

 

Venus se perdre au Maghreb, Crapaud, Taupe et Rat sont partis dans le désert à la recherche d’un trésor qui leur aurait permis de retourner chez eux et de retrouver le cadre champêtre du Bois sauvage. Leur quête s’étant révélée infructueuse, c’est la bourse vide et le cœur lourd que le trio, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, s’en retourne vers la grande cité côtière, bien décidé à recommencer à travailler pour économiser l’argent nécessaire au voyage de retour après cet inutile détour. L’arrivée impromptue de leur ami Blaireau va redonner espoir aux trois compères de pouvoir rejoindre leur foyer un jour prochain. Mais leur destinée dépend désormais d’un saucisson, ce qui, dans ces contrées, n’est pas de très bon goût…

 

Avec ce cinquième et dernier album du Vent dans les sables, Michel Plessix achève en beauté cette odyssée animalière à l’intrigue originale, librement inspirée des personnages du romancier britannique Kenneth Grahame qu’il avait déjà campés dans sa magistrale adaptation du Vent dans les saules. Mélangeant habilement humour et poésie en un savant dosage, l’auteur nous offre un très bel épilogue où le récit, trépidant et savoureux à souhait, est soutenu par un dessin d’une grande finesse, d’une sensibilité extrême et d’une précision étonnante. Avec cette série, Michel Plessix s’est affirmé en digne successeur du grand maître de la bande dessinée animalière que fut le regretté Raymond Macherot, père de Chlorophylle et de Sibylline. Loin des simples historiettes pour enfant, l’auteur nous entraîne dans un passionnant périple où transparaît son amour de l’Afrique du nord dont la chaleur, les couleurs et les odeurs semblent s’échapper des cases en une explosion flamboyante.

 

Le vent dans les sables, tome 5, Du souk dans la kasbah, Michel Plessix, Delcourt, 32 pages, 12,50 euros.

Source : bdsphere.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

">

INTERNATIONAL

 

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE