Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 16:51

En Pennsylvanie, une station de ski du nom de Liberty a trouvé une curieuse façon de faire la promotion de sa compétition de snowboard. Pour démontrer que ce sport est accessible à tous, ils ont mis un opossum sur une planche. Le petit rongeur s'appelle Ratatouille et n'a pas bronché durant cette expérience, pour le moins inédite.

 

Repost 0
Publié par Delphina - dans Humour & Vidéos
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 12:52

Melanie, jeune femme quelque peu superficielle, rencontre chez un marchand d'oiseaux un brillant et séduisant avocat qui recherche des inséparables. Par jeu, Melanie achète les oiseaux et les apporte a Bodega Bay. Dès son arrivée, elle est blessée au front par une mouette... 

Cet horrible thriller d'épouvante  réalisé par Hitchcock est sorti en mars 1983 sur les écrans américains. C'est le 48ème long-métrage du réalisateur. Le film met en scène les attaques inexpliquées d'oiseaux de toutes espèces sur les habitants de la petite ville de Bodega Bay en Californie. Il fallut trois ans de préparation avant le tournage : des milliers d'oiseaux furent dressés pour l'occasion et l'utilisation de nombreux trucages contribua à créer une ambiance de terreur.

Dans la filmographie d'Alfred Hitchcock, il se présente comme un film charnière car il est considéré comme le dernier grand film de sa carrière. Malgré son succès commercial relatif, il a contribué à relancer le genre des films d'invasion et a également lancé la carrière d'un ancien mannequin, Tippi Hedren, qui deviendra l'une des plus grandes blondes hitchcockiennes avec Grace Kelly et Ingrid Bergman.

Le réalisateur se tourna vers l'adaptation d'une nouvelle de Daphné du MaurierLes Oiseaux, publiée en 1952 dans la revue féminine Good Housekeeping. Il la retint d'abord pour sa série télévisée hebdomadaire Alfred Hichcock présente, mais eut l'idée d'en faire un long-métrage après avoir entendu qu'une femme avait été attaquée par des oiseaux. Hitchcock avait déjà adapté deux œuvres de Du Maurier pour ses films La Taverne de la Jamaïque en 1939 et Rebecca en 1940.

Après avoir demandé aux décorateurs d'Universal Pictures de travailler sur des effets spéciaux concernant les oiseaux (la plus grosse part du budget), Hitchcock se mit à la recherche d'un scénariste. Stefano produisait la série Au-delà du réel et n'était donc plus disponible. Après avoir envisagé plusieurs personnes, dont Ray Bradbury, le réalisateur se tourna vers Evan hunter qui deviendra célèbre plus tard sous le pseudonyme d'Ed Mc Bain. L'écrivain accepta immédiatement de travailler avec Hitchcock.

« C'était une nouvelle apocalyptique. Il s'agit d'oiseaux qui attaquent, inexplicablement, une ferme de Cornouailles. Après l'avoir lue, j'aurais tout donné pour travailler avec Alfred Hitchcock. Je l'ai appelé et il m'a demandé de lui soumettre mes idées. Il avait décidé de ne garder que le titre et l'idée de ces oiseaux qui attaquent des êtres humains. Il attendait mes propositions. Je me rappelle Hitchme montrant des articles sur ces inexplicables attaques, pour me rappeler qu'il ne s'agissait pas de fiction. »

— Ed McBain, « All About "The Birds"»

Le 18 août 1961, à Santa Cruz en Californie, une pluie d’oiseaux se jette contre les domiciles. Une étude de 2011 a montré que ce phénomène est dû à une intoxication alimentaire collective. Alfred Hitchcock, qui possédait un ranch dans les monts Santa Cruz, joint le Santa Cruz Sentinel et lui demande de lui envoyer un exemplaire du journal du 18 août pour enrichir la documentation du film qu'il prépare.

Lors des séances d'écriture, Hitchcock fut très clair : aucune explication sur la conduite insolite des oiseaux ne devait être formulée. Hitchcock estimait (d'après le biographe Patrick McGilligan) qu'une explication neutraliserait l'angoisse. Pour lui, le film devait susciter une peur primitive, celle d'être attaqué sans avertissement, ni motif.

Inspiré par l'école de Bodega Bay, Hunter voulut tout d'abord prendre pour héroïne une nouvelle institutrice arrivant dans la ville au moment de la première attaque d'oiseaux. Mais Hitchcock souhaitait lui donner davantage d'aura. Le scénariste proposa alors d'aborder le script d'une façon plus légère avec deux personnages principaux : une jeune femme riche et élégante face à un bel avocat. Hitchcock reconnut là une bonne stratégie pour construire le suspense : commencer comme une Love Story légère : le choc de l'horreur n'en serait que plus violent.

Aujourd'hui considéré comme un classique du cinéma d'épouvante, le film a fait l'objet d'un remake pour la télévision intitulé Les Oiseaux 2, réalisé en 1994 avec Tippi Hedren.

 

Le tournage avec les "vrais" oiseaux

La principale difficulté technique, avant les effets spéciaux, concernait les oiseaux réels. Sur le plateau, ils étaient contrôlés par des dresseurs dirigés par Ray Berwick, qui supervisait l'entretien et l'entraînement de milliers de mouettes, corbeaux freux, corneilles, moineaux, bouvreuils et bruants. Diverses techniques furent utilisées pour tenter de leur faire jouer leur rôle, avec des fortunes diverses. Robert Boyle attacha des petits aimants aux pattes des corneilles afin qu'elles s'alignent sur la gouttière de la maison d'Annie. Tout semblait marcher jusqu'à ce que la caméra commence à tourner. En tentant de s'envoler les volatiles basculèrent en avant formant une triste brochette pendant la tête en bas.

Ray Berwick et les oiseliers portaient de longs gants de cuir pour se protéger, ce qui n'était pas le cas des acteurs, qui reçurent des injections antitétaniques, comme tous les membres de l'équipe (les coups de becs étant fréquents). Rod Taylor fut harcelé par un corbeau nommé Archie, mais c'est Tippi Hedren qui souffrit le plus.

Parfois, les oiseaux refusaient de coopérer. La première tentative pour filmer des moineaux faisant irruption par la cheminée se termina en farce : ils atterrirent dans l'âtre et se mirent à sautiller tranquillement sur la table basse. La scène fut finalement tournée sans eux et ils furent ajoutés ensuite, en fonction des gestes des acteurs.

 

Source : Wikipedia, Allociné.

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 18:20

Le poisson-clown est un petit poisson marin qui fait partie du paysage des récifs coralliens. Il n’existe pas qu’un seul poisson clown mais toute une variété d’espèces. On reconnaît facilement le poisson-clown à sa couleur éclatante qui va du jaune au rouge en passant par l’orange, ainsi qu’à ses bandes blanches bordées de noir.

Le poisson-clown vit dans les récifs coralliens du Pacifique, surtout dans les zones s’étendant de l’Indonésie à l’Australie et à la Micronésie.
C’est un poisson omnivore qui se nourrit notamment de crevettes et de moules. Parmi les espèces, on trouve également des herbivores et des planctophages. Selon les espèces, le poisson clown mesure de 6 à 15 cm de longueur.

Le Monde de Nemo a popularisé ce poisson. Malheureusement, il semble que le message a été pris à contre-pied. En effet, il s’agissait d’alerter le public sur les risques d’extinction de ce superbe poisson.
Hors, la vente de poissons-clowns a explosé depuis la sortie du film. On comptabilise plus de 150 000 poissons-clowns vendus chaque année.
Cette popularité risque à moyen terme de faire disparaître l’espèce.

Le poisson-clown vit en étroite association avec une ou plusieurs espèces d’anémones de mer.
Il secrète un mucus qui lui permet de limiter la décharge des cellules urticantes de l’anémone.
Il s’immunise progressivement en se frottant à l’anémone.

Si le poisson-clown est à l’abri dans les tentacules de l’anémone, cette dernière bénéficie également de ce partenariat.
En effet, on a observé le poisson-clown qui refoulait de gros poissons qui s’attaquent à l’anémone. Notamment, les poissons-papillons qui sont des amateurs de tentacules d’anémones.

En Aquarium, les poissons-clowns apportent de la nourriture dans la mesure où l’anémone se nourrit des débris de repas de son locataire. 

 La reproduction du poisson-clown est très complexe. Plusieurs spécimens vivent ensemble près d’une même anémone. Le spécimen le plus gros est toujours une femelle et le deuxième, par ordre de grandeur, est toujours le mâle reproducteur.

Tous les autres poissons sont des mâles à des stades de maturité différents.

Si on tue la femelle, le mâle se transforme en femelle et le deuxième poisson-clown (le plus grand) devient le mâle reproducteur.

Les poissons-clowns s’unissent pour la vie et leur parade amoureuse est élaborée.

Le mâle nettoie un pan de rocher, à proximité de l’anémone, où la femelle dépose se œufs. Une femelle peut pondre entre 300 et 700 œufs.

Le mâle prend grand soin des œufs qu’il nettoie régulièrement. Il les protège des éventuels prédateurs.

Après l’éclosion, les larves flottent dans le plancton jusqu’à ce que les alevins soient suffisamment âgés pour rejoindre une anémone et commencer la lente ascension de l’échelle hiérarchique.

Le poisson clown est robuste. C’est un poisson tropical d’eau de mer. De manière à être certain de ne pas commettre d'erreur, n'achetez jamais plus d'un couple par aquarium.

Achetez de préférence des spécimens d’élevage qui sont sans doute plus chers mais cette action permettra d’éviter l’extinction de l’espèce dans son milieu naturel.

Ce poisson peut vivre en aquarium à condition qu’on lui fournisse une anémone et un compagnon. Mais attention, l’association ne sera pas automatique car dans son environnement naturel, le poisson-clown choisit son anémone selon des critères qui nous sont inconnus.
Malheureusement pour lui, il s’approche facilement des plongeurs et se fait donc capturer sans difficulté.

Tous les petits poissons-clowns sont de sexe masculin. De ce fait, c’est le plus gros des deux qui deviendra la femelle reproductrice.
Un aquarium de 200 litres est un minimum pour un couple. Il est déconseillé d’y mettre d’autres spécimens de la même espèce qui risquent d’être rejetés.
Ils sont faciles à nourrir : krill, artémias, crevettes et moules sont leurs plats favoris.

 

Source : Dinosoria.

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 17:47

Le crabe porcelaine, ou pisidia longicornis est un petit crabe marcheur (ne sachant pas ou très mal nager), qu'on trouve jusqu'à environ 100 m de profondeur, ou dans l'estran (partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées) à marée basse, alors souvent caché sous la face inférieure des galets ou rochers pour échapper à ses prédateurs (ou ne pas être emporté par le courant).

 

C'est un petit crabe (8 mm à 1cm pour la carapace chez l'adulte).

Sa carapace est lisse et brillante, de forme arrondie (d'où l'une de ses dénomination : crabe-pois). Elle est de couleur gris-vert à rouge-brun, ou gris blanchâtre avec souvent des motifs plus clairs pouvant faire des dessins symétriques (sur la carapace et sur les pattes).

Il arbore une paire de très longues antennes, qui comme sa première paire de pattes peuvent être deux fois plus longue que son corps.

Il possède une paire de pinces sur les pattes antérieures (longes et fortes, si on les compare à la taille de la carapace). Cette espèce est dite anomoure (du grec anomos ; irrégulier) car sa 5e paire de pattes thoraciques (péréiopodes) est atrophiée et cachée dans la cavité branchiale ; elle est néanmoins fonctionnelle et notamment utilisée pour nettoyer les branchies (ainsi que les œufs chez la femelle quand elle les porte).

L'espèce est commune sur le littoral atlantique, notamment sur les côtes britanniques et de Bretagne. On la trouve de la Norvège à l'Angola en passant par les îles Canaries et la Méditerranée.

Cette espèce exclusivement marine vit sur différents biotopes ; les fonds rocheux et gravillonneux aux récifs de moules, en passant par les milieux de galets de la zone sublittorale (jusqu'à - 100m environ), ou encore dans certains herbiers ou dans le « maerl » (milieu produit par des espèces vivantes, jusqu'à - 25 m au moins).
Ce crabe n'est pas rare (on le trouve parfois dans les moules achetées dans le commerce) mais c'est une espèce petite et discrète, restée longtemps méconnue. L'essentiel de ses populations vit en effet en profondeur ; on en connaît maintenant des populations denses et nombreuses au Pays de Caux en Normandie et dans le Pas de Calais, au cap Blanc-Nez ou sur le littoral sud de l'Angleterre. Il semble apprécier, en Manche & Mer du Nord, les milieux exposés aux courants et à haute productivité biologique (on en trouve alors jusqu'à 1 000 individus pour 30 litres de sédiment prélevé).

Là où ils sont très nombreux, en tant qu'organismes filtreurs, les pisidia jouent probablement aussi un grand rôle de clarificateur de l'eau et de nettoyeur des fonds.

Ces petits crabes sont dits « microphages », c'est-à-dire qu'ils se nourrissent principalement de minuscules larves ou de jeunes invertébrés marcroplanctoniques (mollusques, crustacés, annélides) qu'ils filtrent dans l'eau.

 

Source : Wikipedia.

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:33

Le chat est l'animal de compagnie préféré des français (voir article). Mais le chat peut être un animal à la fois très solitaire et très proche de son maître.

Un livre propose de tout savoir sur les chats en 300 questions / réponses. Son auteure, Brigitte Bulard Cordeau revient sur l’histoire du chat, depuis sa domestication, il y a près de 12.000 ans. Elle revient aussi sur sa relation avec les hommes, les soins à lui apporter ou la morphologie féline.

Exemples des questions que l’on peut se poser sur les chats :

« Comment calculer l’équivalent humain de l’âge de votre chat ?
La tradition veut que l’on multiplie l’âge d’un chat par 7, soit le rapport entre l’espérance de vie de l’homme (85 ans) et celle du chat (12 ans) au milieu du siècle dernier. Mais le calcul était trop simpliste, et a donc été revu. Il est désormais effectué grâce à une équation du troisième degré et de coefficients. Un chat de 1 an a ainsi 19 ans en âge humain; lorsqu’il fête ses 5 ans, cela équivaut à 36 ans; 10 ans à 56 ans; 15 ans (la moyenne d’âge actuelle) à 76 ans; et 20 ans à 100 ans! On estime qu’il atteint le troisième âge entre 10 et 12 ans, et le quatrième âge, moment où il prend un vrai «coup de vieux», à partir de 14 ans. »

« Quand il ronronne, est-il forcément content ?
Ce bruit affirme souvent son bonheur, notamment quand un humain lui parle ou le caresse. «Il trahit la persistance du caractère infantile: ce que l’on appelle la néoténie», explique l’auteure, qui parle de son maître comme d’une «maman chat». Mais les ronronnements peuvent aussi se faire entendre lorsque le chat est face à un congénère hostile, ou encore pour signifier une souffrance, par exemple quand la femelle met bas. »

Les autres questions que vous vous posez sont à retrouver dans « Les Chats en 300 Questions / Réponses » de Brigitte  Bulard Cordeau, Guide Broché, Octobre 2010 – 20.90 €

 

Source : blog.animauxsante

Repost 0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 18:23

Selon un sondage TNS-Sofres pour la FACCO, les Français préfèrent les chats aux chiens.

Un résultat qui s’appuie sur la hausse du nombre de chats en France, 10.96 millions de chats (+923.000 en 4 ans), alors que le nombre de chiens est en baisse (-488.000 en 4 ans) pour 7.59 millions de chiens.

Moins qu’un désamour pour les chiens, c’est surtout une prise de conscience des français. On note d’ailleurs que les petites races de chiens, sont de plus en plus à la mode, les gros chiens pouvant « poser problème quand ils partent en vacances ».

Les français préfèrent les chats aux chiens !

 

Cette enquête de la Facco (Chambre Syndicale des Fabricants d’aliments pour chiens, chats et oiseaux) montre que les chiens ont les faveurs des foyers de taille moyennes situés en zones rurales, les chats sont privilégiés par les habitants des villes.

En 2010, 59 millions d’animaux partagent la vie d’une famille française (chien, chat, oiseaux, mammifères, etc.) et le budget (coût d’acquisition, frais vétérinaires et entretien)  ne semble pas être un motif déterminant.

Lors du choix de votre animal de compagnie, choisissez une assurance chien ou une mutuelle chat de qualité.

Source : Facco et blog.animauxsante

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 19:53

J'en ai pleuré de rire : l'anglais Henry Dagg réalise une performance originale en jouant la chanson "Somewhere over the Rainbow" de Harold Arlen avec un orgue-peluche-de-chats. Cette version musicale plutôt étrange était dédiée au Prince Charles lors de l'événement Clarence House à Londres en septembre 2010.

 

 

Source : Spi0n.

Repost 0
Publié par Delphina - dans Humour & Vidéos
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 18:55

chien eau000 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau001 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau002 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau003 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau004 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau005 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau006 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau007 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau008 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

chien eau009 Top 10 des photos artistiques de chiens sous leau (ou les dents de la piscine)

 

Source : Topito.

Repost 0
Publié par Delphina - dans Photos
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 18:09

The Animal Rescue Site vous permettra d'aider simplement et gratuitement les animaux, tout comme Actu Animaux (dont j'ai déjà parlé dans cet article).

Sur le site, vous pourrez notamment signer de nombreuses pétitions pour la protection des animaux et cliquer une fois par jour sur le bouton présent sur la page d'accueil permettant de financer les repas d'animaux abandonnés.

Pour accéder au site, cliquez sur l'image ou cliquez ici.

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 17:59

Un chercheur japonais a annoncé mardi avoir réussi à fabriquer des cordes de violon à l'aide de toiles d'araignée qui rendent parait-il un son "doux et profond".

Des milliers de fils de soie peuvent être tissés en une corde résistante mais souple qui convient parfaitement à cet instrument, a déclaré Shigeyoshi Osaki, professeur de chimie, spécialistes des polymères à l'Université médicale de Nara.

Le chercheur, qui mène des travaux sur la soie d'araignée depuis 35 ans, avait auparavant suggéré d'utiliser ce type de matériau pour du fil chirurgical ou pour des gilets pare-balles, mais sa passion pour le violon l'a poussé à créer quelque chose dans le domaine musical.

Il a expliqué à l'AFP que pendant le processus de tissage, les fils cylindriques prennent une forme polygonale, ce qui permet de mieux les ajuster.

"Au cours de l'assemblage de fils ordinaires, il subsiste beaucoup d'espaces entre chaque fibre. Notre procédé ne laisse aucun espace entre les filaments, ce qui rend les cordes plus résistantes. Cela peut avoir toutes sortes d'applications dans notre vie quotidienne", a souligné M. Osaki.

Le chimiste a précisé qu'il avait utilisé la soie de 300 araignées femelles Nephila maculata (ou pilipes).

Plusieurs études ont déjà montré que les fils d'araignée sont très résistants à de hautes températures et aux effets des rayons ultraviolets.

M. Osaki a notamment fabriqué une corde capable selon lui de supporter une charge de 600 kilogrammes.

Les musiciens ont fait l'éloge de la qualité sonore des cordes à base de soie d'araignée qui rendent "un son doux et profond".

"C'est une chose de créer des choses pour des buts scientifiques, mais je voulais aussi produire quelque chose qui pouvait être accessible aux gens ordinaires", a-t-il expliqué.

 

Source : actu.orange

Repost 0
Publié par Delphina - dans Sciences
commenter cet article

INTERNATIONAL

  

English English español Italiano deutsch العربية

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE