Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 18:12

Identification des chiens, chats et furets en France : le Fichier National I-CAD fait le bilan de l’année 2016 en chiffres

- En 2016, combien de chiens, chats et furets ont été identifiés par leur propriétaire en France ?

- Combien l’ont été par puce électronique ? par tatouage ?

- Dans quelles régions recense-t-on le plus grand nombre d’animaux identifiés ?

- Quelles races de chiens et de chats ont été les plus identifiées en France ?

- Quels sont les noms les plus populaires ?

 

En ce début d’année, I-CAD, le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques, fait le point sur l’identification des chiens, chats et furets en 2016 à travers son infographie et souhaite sensibiliser toujours plus les propriétaires d’animaux sur l’importance de cette mesure, obligatoire depuis 1999 pour les chiens et 2012 pour les chats.

 

I-CAD rappelle, par ailleurs, que la mise à jour des coordonnées du propriétaire est très importante notamment en cas de perte de son animal pour pouvoir être contacté une fois l’animal retrouvé.

 

A ce jour, le Fichier National I-CAD recense plus de 15 millions de carnivores domestiques identifiés : 10 millions de chiens, 5,8 millions de chats et 60 000 furets.

 

En 2016, les identifications ont enregistré une hausse de 1 % par rapport à 2015, dont la grande majoritépar puce électronique (+ 26 %).

 

Si les chiens restent les animaux les plus identifiés avec 749 720 chiens identifiés en 2016, l’écart entre le nombre de chiens et de chats identifiés se réduit d’année en année, notamment en Île-de-France qui est la région où l’identification des chats a connu la plus forte progression en 1 an (+ 11 %).

 

Au niveau national, l’identification des chats continue de progresser fortement depuis 5 ans (+ 43 %). En 2016, 608 336 chats ont été identifiés en France, dont 80 % par puce électronique contre 68 % en 2015, soit une augmentation de 13 %.

 

Parmi les races de chiens les plus identifiées, figurent comme en 2015 en première position le Chihuahua, puis le Yorshire terrier et le Border collie. Le classement des races de chats identifiées reste également inchangé par rapport à l’an dernier avec en tête l’Européen suivit par le Maine coon et le Persan.

 

Quant aux noms les plus donnés aux chiens et aux chats, Maya est le nom le plus populaire de l’année 2016 : c’est celui qui a été le plus donné à la fois aux chiens et aux chats ! Sur le podium suivent ensuite Max et Marley pour les chiens, et Minette et Mia pour les chats.

 

Du côté des furets, 2 802 furets ont été identifiés en France sur l’année 2016, dont une immense majorité par puce (seulement 14 furets identifiés par tatouage).

 

Retrouvez les chiffres détaillés dans l’infographie ci-dessous. 

 

Source : le site officiel de l'I-cad : https://www.i-cad.fr/

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 17:52

Un petit pas vers l'animalerie éthique ? C'est à titre préventif que la ville américaine interdit désormais la vente d'animaux d'élevage en animaleries. Cette mesure privilégie les animaux issus de refuges, afin de rendre plus responsable le commerce des animaux, comme c'est déjà le cas à Los Angeles, San Diego, Chicago et Boston.

 

 

Cet amendement proscrit également la vente de chiots âgés de moins de 8 semaines.

 

Une grande nouvelle pour les associations de protection animale qui dénoncent depuis longtemps les conditions d’élevage terribles des animaux revendus dans ces magasins spécialisés !

 

Mieux vaut prévenir que guérir

 

Toutefois, cette mesure n’aura aucun impact concret aujourd’hui… puisque San Francisco ne compte aucune animalerie de ce type. Elle a donc été publiée à titre préventif pour qu’aucune enseigne ne puisse à l’avenir s’installer et revendre des animaux issus d’élevages. 


Les éleveurs agréés et déclarés officiellement pourront néanmoins continuer de vendre leurs animaux directement au public.

 

Cet amendement représente toutefois un engagement fort en faveur de la protection animale : « La ville a reconnu que les animaux ne sont pas de la marchandise. Avec ce vote, San Francisco prouve qu’elle est une ville d’amour pour les millions de chiens et chats qui recherchent désespérément un foyer » a félicité Mimi Bekhechi, de l’organisation PeTA.

 

Quid de la situation française ?

 

La Fondation 30 Millions d’Amis milite depuis de nombreuses années pour interdire la vente d’animaux en animaleries. Ces magasins se sont multipliés, encourageant et suscitant les achats impulsifs d’animaux. De plus, les animaux sont souvent importés de l’étranger, principalement des pays d’Europe de l’Est où ces pauvres chiots et chatons sont élevés dans des conditions déplorables.

 

La Fondation 30 Millions d'Amis a donc engagé des discussions avec le ministère de l'Agriculture pour débattre de l’avenir de ces commerces. Elle rappelle également que l'adoption, c'est mieux que l'acquisition : n'achetez pas, adoptez ! N'hésitez pas à consulter les fiches des animaux en attente d'adoption.

 

 

Pour adopter, c'est par ici ! (liste non exhaustive)

 

Source : http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/11634-san-francisco-interdit-la-vente-danimaux-delevage-en-animaleries/

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités Agir
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 17:29

Laisser son chien dans sa voiture pour aller faire ses courses en été expose l'animal au coup de chaleur, et potentiellement à une mort horrible par négligence. Que faire pour secourir un animal dans cette situation ? La marche à suivre.

 

 

  • Appelez le commissariat ou la gendarmerie, décrivez la scène et demandez l'assistance d'un représentant de l'ordre.
  • Immédiatement après, appelez la Fondation Assistance aux Animaux ou une association locale de protection pour les informer du problème et du fait que vous risquez d'être amené à briser la vitre de la voiture dans laquelle est enfermé un animal en souffrance.
  • Si les policiers tardent à arriver et que la situation devient critique, demandez à deux témoins de rester auprès de vous (ils témoigneront de votre bonne foi si besoin est), cassez une vitre et sortez l'animal de la voiture surchauffée. Conduisez-le à l'ombre et enveloppez-le dans un linge mouillé pour faire baisser sa température.
  • Restez auprès de lui jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre. 
  • Expliquez les circonstances et produisez vos témoins.
  • L'association de protection vous épaulera si on vous demande des comptes et sachez qu'elle est seule habilitée à porter plainte contre le propriétaire de l'animal secouru.

 

Le coup de chaleur n'est pas à prendre à la légère. La température dans un véhicule peut monter à 40° et plus, et faute d'aération, le chien s'affole, halète pour se ventiler (il n'est pas équipé pour transpirer), se met à baver et roule des yeux exorbités. A ce stade, si on ne le sort pas sur-le-champ, si on ne fait pas tomber sa température d'urgence, il fait un coma et meurt d'une encéphalite. Pas le temps de le transporter chez le vétérinaire...

 

Voilà pourquoi il est vital d'intervenir, et surtout de partager cette information, puisque mieux vaut prévenir que guérir. 

 

Source : Fondation Assistance aux animaux.

Repost 0
Publié par Delphina - dans Agir Actualités
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 16:58

Le 17 février 2017, le philosophe américain Tom Regan, s'est éteint des suites d'une pneumonie à l'âge de 78 ans. Théoricien du droit des animaux, il est auteur du Droit des animaux, publié en 1983 aux Etats-Unis et traduit en français en 2013. Il a prononcé un vibrant discours resté célèbre contre la vivisection, dans lequel il interpellait les chercheurs qui travaillent sur des animaux de laboratoire. "Déposez ces armes du mal et rejoignez-nous, vous les scientifiques assez courageux et assez bons pour défendre ce qui est juste et vrai".

 

Ci-dessous, la vidéo de sa réponse à la question Est-il besoin d'une Déclaration des Droits pour le règne animal (1989) lors d'un débat organisé à Londres par l'Institution Royale de Grande Bretagne en 1989, diffusé sur l'une des chaînes télévisées de la BBC.

 

 

Lien direct : https://www.youtube.com/watch?v=1phNCMLZIiE

 

Publications intégrales de Tom Regan sur le site de la Bibliothèque Virtuelle des droits des animaux : 

Repost 0
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 20:39

Le Japon a lancé le 15 juin une nouvelle campagne de chasse à la baleine dans le nord-ouest du Pacifique malgré les critiques internationales et l'opposition d'organisations de défense des animaux.

 

 

Trois navires auront quitté leur port d'ici jeudi pour une mission prévue jusque fin septembre avec pour objectif de tuer 43 baleines de Minke et 134 rorquals boréals, ont précisé l'Agence de la Pêche et le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué commun.

 

Dimanche, le Japon avait déjà lancé la chasse le long de ses côtes du Pacifique nord, pour la prise de 47 baleines de Minke d'ici mi-juillet.

 

Le Japon invoque des visées scientifiques, mais il n'a jamais fait un secret du fait que la viande de l'animal marin finissait souvent dans les assiettes.

 

L'archipel nippon a signé le moratoire de la Commission baleinière internationale mais affirme chasser à des fins scientifiques. Cette posture est dénoncée par les organisations de défense des cétacés ainsi que plusieurs pays qui estiment que Tokyo utilise de façon malhonnête une exception dans le moratoire datant de 1986.

 

En 2014, la Cour internationale de Justice avait ordonné à Tokyo de mettre fin à cette chasse dans les eaux de l'Antarctique, estimant qu'elle ne remplissait pas les critères scientifiques exigés. Le Japon avait annulé sa campagne de 2014-15, pour reprendre la pêche à la baleine l'année suivante dans le cadre d'un programme modifié. L’Antarctique a été le théâtre de heurts entre baleiniers japonais et défenseurs des animaux.

 

La consommation de baleine a une longue histoire au Japon, pays de pêcheurs où le cétacé a été chassé pendant des siècles. L'industrie baleinière a connu son essor après la Seconde guerre mondiale, pour nourrir un pays affamé.

 

Cependant, la dégustation de cette chair blanche ou rouge aux allures de filet de boeuf a fortement diminué au fur et à mesure que l'archipel devenait une des économies les plus riches du monde.

 

Avec  © 2017 AFP via https://www.afp.com/fr/infos/336/le-japon-lance-une-nouvelle-campagne-de-chasse-la-baleine

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 20:18

On le sait, le célèbrissime youtubeur Rémi Gaillard est engagé pour les droits des animaux – il a été nommé Personnalité de l’année 2016 par PETA – et sensibilise régulièrement ses millions d’abonnés. Cette fois-ci, il participe à une nouvelle vidéo de PETA où il dénonce la cruauté envers les animaux dans les cirques et appelle le grand public à ne jamais s’y rendre.

 

 

Vidéo disponible ici sur le site officiel de PETA : http://www.petafrance.com/actualites/en-video-remi-gaillard-et-peta-appellent-au-boycott-des-cirques-animaliers/

 

Une vie de souffrances résumée en quelques mots

 

Rémi Gaillard dénonce l’existence misérable des animaux prisonniers des cirques, faite de captivité, de transport éprouvant entre deux représentations forcées et de dressage.

 

Le comique parle du sort des éléphanteaux arrachés à leur famille avant même d’être sevrés et battus avec des ankus (un crochet de dressage en fer) et des oursons attachés par une courte chaîne autour du cou pour les forcer à se tenir debout.

 

Pour lui, « Si le public connaissait la vérité sur la violence et la souffrance qui ont lieu en coulisse, ils trouveraient ces spectacles tout sauf divertissants ».

 

Rémi Gaillard rappelle qu’en plus de la souffrance physique et psychologique que subissent ces animaux, le fait de les tenir captifs dans de telles conditions fait courir un danger pour le public. Le dernier accident en date – où un lion a grièvement blessé son dompteur lors d’une représentation du Buffalo Circus dans la Somme – s’ajoute à une longue liste.

 

Il conclut : « À mon avis, les animaux ne veulent pas faire de vélo, sauter à travers des cerceaux, ou tenir en équilibre sur des ballons. En fait, les animaux exécutent des numéros juste parce qu’ils n’ont pas le choix. N’allez plus dans les cirques avec animaux. »

 

Ce que vous pouvez faire

 

Chaque jour nous rapproche de la fin de la captivité des animaux utilisés pour le divertissement. L’un des cirques Bouglione a annoncé récemment renoncer à l’exploitation d’animaux et la reproduction des orques et des dauphins captifs est désormais interdite en France. Près de 50 villes en France refusent les cirques animaliers sur leur territoire public, et des pays entiers font de même, dont l’Autriche, la Belgique, la Croatie, le Pérou et la Suède.

 

Participez-vous aussi à ce puissant mouvement pour venir en aide aux animaux prisonniers :

  • N’allez pas voir de cirques avec animaux, même une fois, et informez votre entourage.
  • Invitez les personnes souhaitant s’engager contre la maltraitance de ces animaux à contacter leur mairie pour faire interdire l’installation des cirques animaliers.

 

Source : http://www.petafrance.com/actualites/en-video-remi-gaillard-et-peta-appellent-au-boycott-des-cirques-animaliers/

Repost 0
Publié par Delphina - dans Agir Actualités
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 19:56

L'Australie a lancé le chantier d'une clôture infranchissable par les chats sauvages afin de ceinturer une immense zone où seront réintroduites des espèces décimées par ce prédateur introduit il y a deux siècles par les colons européens.

 

Cette clôture va permettre de créer un refuge de 69.000 hectares au nord-ouest d'Alice Spring, dans le désertique "outback". En parallèle, des centaines de chats sauvages seront attrapés et tués. Mené par l'ONG Australian Wildlife Conservancy (AWC), le projet prévoit la réintroduction d'une dizaine d'espèces qui survivent actuellement sur des îles ou des poches protégées.

 

 

La cause : disparition de toute une faune chassée par les chats

 

"Concrètement, tous les mammifères de petite à moyenne taille, en particulier dans le centre de l'Australie, ont vu leurs nombres chuter de façon dramatique", a déclaré mercredi à l'AFP Atticus Fleming, directeur général d'AWC. "Ce que virent les premiers explorateurs fut un bush australien qui regorgeait de petits animaux. Mais les chats sauvages et les renards, en particulier, ont volé la vie sauvage indigène et une bonne partie du centre de l'Australie est désormais un désert en ce qui concerne les marsupiaux."

 

Les chats sauvages sont montrés du doigt comme les coupables numéro un. On estime que leur population est de plusieurs millions d'individus, certains pouvant tuer jusqu'à sept animaux par nuit. Ils ont déjà éradiqué certaines populations depuis leur introduction par les Européens il y a deux siècles.

 

Le planning : éliminer et construire pour protéger puis réintroduire

 

Jusqu'à 400 chats seront éliminés au début de l'année prochaine, quand la première phase de l'érection de la clôture sera achevée. 

 

Les réintroductions débuteront en 2019. Les premières espèces concernées sont le numbat -ou fourmilier marsupial- et le wallaby des rochers, ou pétrogale d'Australie occidentale. Parmi les autres espèces qui doivent être réintroduites figurent le chat marsupial de Geoffroy, le bettongie à queue touffue et le bilbi. "Entre les chats et les bilbis, nous choisissons les bilbis", a déclaré M. Flemming en citant cet étonnant bandicoot aux grandes oreilles.

 

L'objectif : retrouver la biodiversité du bush australien dans des espaces protégés

 

"Dans trois à quatre ans, on pourra visiter cette zone et voir le bush australien comme il était il y a 200 ans." L'ACW espère que d'autres zones sans chat seront construites le temps que la science trouve une solution efficace pour lutter contre le prédateur. Les efforts pour tuer les chats sauvages ou les stériliser ont pour l'instant été inefficaces.

 

Source : http://www.geo.fr/reportages/australie-une-immense-cloture-contre-les-chats-175223 avec  © 2017 AFP

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 16:50

Entre le 30 mai et 5 juin, à l'occasion de la semaine européenne du développement durable déclinée sur l'ensemble du territoire européen, une batterie d'animations à destination du grand public sensibilisera à la préservation de la biodiversité et aux enjeux de la transition énergétique. 

 

L’Accord de Paris ratifié par 136 pays a suscité un espoir immense dans le monde : celui de voir enfin réconciliés le développement durable et la protection de l’humanité, à travers une économie mondiale sobre en carbone et en ressources.

 

La France a été à l’origine de ce succès historique, notre responsabilité collective est de préserver cet acquis et de le faire prospérer. C’est pourquoi la ministre de l’environnement a présenté à l’ONU en juillet 2016 le plan d’action français pour les objectifs de développement durable. Cet accord s’inscrit et répond à l’enjeu et à la nécessité que représente la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable en France mais aussi dans le monde. En tant que gardienne de « l’esprit de Paris », la France reste mobilisée pour atteindre ces objectifs et contribuer à la lutte contre le changement climatique.

 

Découvrez les initiatives dans votre région en cliquant ici : http://evenements.developpement-durable.gouv.fr/campagne/sedd2017

 

Plus d'informations :

 

Repost 0
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 15:57

Florilège des brèves d'actualités pondues au mois de mai 2017, lues sur le Monde, Actu-environnement, ou Mediaterre. La biodiversité doit faire partie de nos priorités, s'informer est primordial.

 

 

  • Les dauphins et les orques vont finalement voir leurs conditions de captivité améliorées. Après vingt mois de discussions, un arrêté visant à « garantir le bien être » des animaux dans les parcs a été validé par la ministre de l’environnement, Ségolène Royal.

 

  • Le bruit de l’homme affecte les espèces jusque dans les aires protégées. La pollution sonore provoquée par l’homme entraîne des effets en cascade pour l’ensemble des écosystèmes, selon une étude publiée dans la revue « Science ».

 

  • La captivité de dauphins et d’orques sera à terme interdite en France. Un arrêté publié contre toute attente au « Journal officiel » interdit la reproduction des orques et des dauphins détenus en France.

 

  • L'Unesco désigne huit nouveaux géoparcs mondiaux. Attestant d'une grande diversité géologique, huit sites d'Asie, d'Europe et d'Amérique Latine se voient classés "géoparcs mondiaux Unesco" par l'organisation des Nations unies, dont un français : les Causses du Quercy (Lot, Corrèze, Tarn-et-Garonne).

 

  • La SPA de Pau suspectée d’euthanasies « massives » d’animaux. L’association Animal Cross accuse la SPA d’avoir tué 1 700 de chiens et chats entre 2010 et 2013. Une audience s’est tenue devant la chambre de discipline de l’ordre national des vétérinaires.

 

  • Le décret portant création du parc naturel marin de Martinique est paru le 7 mai 2017 suite à une consultation publique. Cette création porte à dix le nombre total de parcs et d'aires marines protégés en France. Les parcs naturels marins ont été créés par la loi du 14 avril 2006. Avec ce nouveau parc, l'espace maritime français protégé est passé depuis 2013 "de 4% à 32% de la totalité du patrimoine marin", souligne Ségolène Royal dans un communiqué.

 

  • La planète est plus « verte » qu’on ne le pensait. Une étude internationale révèle que les régions arides recèlent d’importantes zones boisées. Le couvert forestier mondial serait environ 10 % plus étendu qu’estimé.

 

  • L’atoll Henderson, désert capitale des déchets en plastique. D’après une étude, la zone du Pacifique sud, où se situe cette île, possède la densité la plus élevée de détritus de la planète.

 

  • 1 730 nouvelles plantes découvertes en 2016. L’organisation scientifique Les Jardins botaniques royaux de Kew dresse un nouvel inventaire de la flore mondiale. De possibles aliments du futur y figurent.

 

  • La fronde des delphinariums, menacés de disparition. Les trois parcs français cherchent comment dénoncer l’arrêté de Ségolène Royal qui interdit la reproduction des dauphins et des orques en captivité.

 

 

  • La population de loups augmente en France. La population de ces canidés a atteint 360 individus contre 292 lors du dernier comptage publié en 2016 et compte 42 meutes contre 35 auparavant.

 

  • Le castor d'Europe fait son retour dans la région Ile-de-France. En ce début de printemps, 90 km de berges ont été inspectés en Essonne, en région d'Ile-de-France par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui a confirmé, le 19 mai, le retour du castor d'Europe. 

 

  • La Commission européenne souhaite faire cesser le braconnage et le commerce d'ivoire brut. Dans un document d'orientation publié le 16 mai 2017, la Commission européenne explique vouloir mettre en place de nouvelles mesures à partir du 1er juillet pour lutter contre le braconnage et mettre fin au commerce d'ivoire brut. Le braconnage d'éléphants et le trafic d'ivoire ont en effet atteint des niveaux sans précédent : entre 20.000 et 30.000 éléphants d'Afrique seraient chassés illégalement chaque année d'après la Commission. Ces mesures répondent aux appels du Parlement européen et s'inscrivent dans le cadre du plan d'action contre le trafic d'espèces sauvages adopté en 2016.

 

  • Mobilisation contre le projet de forage de Total au large du Brésil. Dans une vingtaine de villes en France et dans six pays, des militants de Greenpeace et d’ANV-COP21 ont agi samedi pour défendre un récif corallien à peine découvert dans l’embouchure de l’Amazone.

 

 

Repost 0
Publié par Delphina - dans Actualités
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 15:23

Comme je vous en parlais en novembre 2016, le premier parti animaliste en France a vu le jour (lire l'article ici), et pour la première fois, l'électeur a donc l'opportunité de porter la cause animale, la protection de ces êtres vivants doués de sensibilité, dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale.

 

 

Quel programme, pour quels combats ?

 

Les propositions sont classées par thèmes, dont font partie le Droit animal, l'Education et la Formation, les animaux de compagnie, le divertissement, l'expérimentation animale, les animaux sauvages et la chasse, l'élevage et l'aquatique.

 

Entre autres, parmi les propositions juridiques se trouvent l'institutionnalisation de la protection animale par la création d'un Ministère à son effet, la pénalisation des crimes sur les animaux, et la reconnaissance d'un meilleur rôle aux associations de défense de la faune.

 

Concernant l'éducation, il s'agit notamment d'enseigner dès le plus jeune âge le respect de l'animal, de supprimer les dissections scolaires.

 

Sont prévus également un meilleur encadrement du commerce des animaux de compagnie, la lutte contre l'abandon, une assurance-maladie pour nos compagnons (dont les traitements sont souvent si onéreux !).

 

Il y a aussi la volonté, dans le domaine aquatique, d'encadrer la pêche et de sanctionner les pratiques illégales, de créer et renforcer la protection de sanctuaires marins. 

 

Bien entendu, il importe d'abolir les corridas, les animaux de cirques, les combats de coqs et toute forme d'exhibition cruelle, ainsi que d'interdire la chasse, d'accompagner la transition vers des méthodes d'expérimentation sans animaux, et d'en finir avec les pratiques douloureuses en élevage.

 

Enfin, il est décidé d'accompagner l'évolution des pratiques alimentaires.

 

Pour consulter le programme du parti dans le détail, visitez la page https://parti-animaliste.fr/programme/.

 

Quel candidat chez vous ?

 

Pour connaître les représentants candidats dans votre circonscription, rendez-vous sur cette page du site officiel du Parti Animaliste et sélectionnez votre département de résidence : https://parti-animaliste.fr/candidats/.

 

 

Repost 0
Publié par Delphina - dans Agir Actualités idées
commenter cet article
">

INTERNATIONAL

 

A La Chasse Aux Articles

A PROPOS

about1.png

about2

RUBRIQUES

rubactualite

rubanimauxaz

rubanimauxcelebres

rubagir

rubcoinartiste

rubcotedetente

rubevenements

rubhumouretvideos

rublescoulissesdeblog

rubmetiers

rubphotos

rubretro

rubsciences

rubselectiondesitesweb

rubsoccuperanimal

rubanimauxnationaux

BONUS

rubgrandsdossiers

rubliens

D'OU VENEZ-VOUS ?

Map

POUR PLUS DE CONFORT

Besoin de modifier la taille du texte ?

CTRL + pour l'augmenter
CTRL - pour la diminuer
 

MUSIQUE SAUVAGE